Les belles histoires de l’oncle Régis

Vestiges

Les Bornets 1984

samedi 17 mai 2008 par rkj

Innocence parfumée aux vallons ombragés,
Où les rochers se perdent en verdeur écrasés,
Par l’ardeur d’un printemps de la neige triomphant.
 
La caverne béant sous le rideau des buis,
En la mère opulente le visiteur conduit,
Par des marches embrumés au palais suranné.
 
J’ai déposé mon âme sur le pavé glissant,
Et tendu mon visage vers les voix du passé,
En ce tombeau féroce où avant l’écriture,
L’homme a laissé son corps pour la grande aventure.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 69647

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Verzerim   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License