Les belles histoires de l’oncle Régis

Erpétologie, Corallus caninus le Boa émeraude

mercredi 14 janvier 2009 par rkj

JPG - 142.9 ko
Rico
Cliché Derek Ramsey

Un bien bel animal que ce serpent d’Amérique du Sud ! Avant qu’il ne soit protégé, j’en avais apprivoisé un au Costa Rica, dans la bonne petite ville de Guarumal perdue dans les collines. Les enfants du coin qui me l’avaient donné, l’avaient gratifié d’un petit nom : Rico !

Je garderai longtemps le souvenir ému de mon boa Rico vert !

Musicien passionné, comme vous le savez, je pratiquais à l’époque le Cor d’harmonie, un instrument des plus extraordinaires, mais exigeant ! Je m’étais échappé quelques jours de la fraîcheur de la forêt pluviale pour voir mon ami Alfredo Deviñi, qui, à l’époque habitait San Jose.

A mon retour à Guarumal, Rico avait déserté le terrarium où je le gardais. Le cherchant partout dans la petite maison, en vain, je finis par m’allonger sur le lit… Un plainte ténue se fit entendre. J’eus quelque mal à localiser cette lamentation avant d’aviser mon cor, négligemment jeté sur le tapis aux motifs mayas ! Un peu de vert dépassait du pavillon… Oui, Rico s’était introduit dans l’instrument, et, coincé, ne pouvait plus que se lamenter…

Dieu ! que le son du boa est triste au fond du cor !


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 69647

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Délirium très minces !   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License