Les belles histoires de l’oncle Régis

La Loye d’Enfer

Octobre 1984

samedi 17 mai 2008 par rkj

Un mercredi d’automne , vers le soir au bord du Suran.
 
Le ciel est encore bleu, zébré de vagues nuées blanches.
L’herbe où je suis allongé est fraîche et tendre,
Et le vent agite doucement le faîte des grands arbres.
 
A mes pieds, un ruisseau desséché rejoint la rivière…
Il jaillit sous ce mur blanc où s’accroche quelque lierre téméraire,
Là où un œil noir m’invite à disparaître dans le sein d’une mère millénaire…
 
Oui, dans ces ténébreux couloirs, la passion nous appelle…
Ce monde hostile qui vous emprisonne ne pardonne rien à l’homme,
 
Et ce ciel qui pâlit, le reverrai-je encore au sortir de la nuit ?


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 69647

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Verzerim   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License